Energie de la Couleur et Intelligence Emotionnelle

25 05 2009

La journaliste canadienne Béatrice Richard écrivait voici dix ans déjà :

« Pour soulager nos égos en petits morceaux, Daniel Goleman a trouvé la formule magique: «mettre de l’intelligence dans nos émotions», c’est-à-dire ne pas devenir esclaves des passions qui empêchent notre bonheur, voire celui de l’humanité tout entière.  Les illettrés émotionnels sont responsables des malheurs qui affligent l’Amérique et le reste de la planète.  Par conséquent, il faut relever notre QE et celui de nos enfants pour construire un monde meilleur. Alléluia!!! ».

Le Professeur américain Ledoux (Université de New York) fit, avant Goleman, la découverte de l’ « intelligence émotionnelle ».  Il s’est aperçu qu’une petite partie des stimuli provoquant nos émotions n’était pas traitée au niveau du cortex mais au niveau d’une glande abritée dans les replis de l’encéphale.  Cette théorie de l’ « intelligence émotionnelle » a ensuite été validée et développée par Salovey (Université de Yale) et Mayer (Université du New Hampshire).

Cette théorie proposée sous le nom de « concept d’intelligence émotionnelle » comprenait les quatre dimensions suivantes :

1.- perception et évaluation des émotions

2.- intégration et utilisation des émotions

3.- compréhension de l’univers des émotions

4.- gestion des émotions.

Goleman de son côté ayant axé ses écrit sur « l’importance des émotions au travail » a créé un concept de « 25 compétences » structurées autour de « 5 éléments » à savoir :

1.- la conscience de soi

2.- l’autorégulation

3.- la motivation

4.- l’empathie

5.- les compétences sociales.

Pour ma part, au vu de ce qui précède, je dirais que :

a.- la connaissance de soi favorise l’apparition de l’ « intelligence émotionnelle »

b.- la connaissance de soi permet de découvrir nos possibilités, nos limites

c.- la connaissance de soi révèle nos intérêts et motivations

d.- la connaissance de soi permet de corriger nos comportements.

D’autres outils permettent d’arriver à de tels résultats et pour n’en citer qu’un – très cher à un de mes amis – il y a l’ « Ennéagramme ».  Je ne l’ai jamais « pratiqué » donc n’en dirai rien.  La seule remarque que je me permettrai est la suivante : risque de subjectivité lorsque l’Ennéagramme est utilisé par un tiers aux fins d’évaluer un candidat, un employé en poste, etc …

Pour information j’envisage de m’investir dans l’étude de cette technique afin de la mettre ou pas en concordance avec mon « Color Attitude Profile ».

L’intitulé de ce blog est comme vous le savez tous « Couleurs & Energies ».  D’une part je crois absolument dans « les Couleurs » comme outil d’évaluation des comportements et je crois d’autre part dans l’énergie des couleurs mise au service de l’amélioration des comportements humains.  L’énergie des couleurs peut également être utilisée dans le cadre de thérapies mais là n’est point le sujet de ce jour.

Je vais vous soumettre deux « images » que vous pourriez avoir tendance  à considérer comme restrictives car ne faisant pas partie d’un test d’évaluation complet.  Ce n’est point le cas.  Elles informent au plan :

a.- psychologique

b.- physiologique

c- affectif

d.- émotionnel

sur les comportements de l’interviewé ou du patient qui aurait l’un « rejeté » le bleu dans son test et l’autre « élu » le jaune.

Si vous vous donnez la peine d’étudier l’image ci-dessous :

BLEU LARGE AVEC TITRES negatifs copie

vous constaterez que la personne « souffre » physiologiquement, affectivement et émotionnellement.

Par contre, dans l’étude de la seconde image :

JAUNE LARGE PLUS AVEC TITRES copie copie

vous constaterez qu’il y a très peu de « souffrance ».

Ces deux tableaux montrent que « Color Attitude Profile » est l’instrument idéal pour détecter ces dites « souffrances » ou pour permettre à l’interviewé (ou patient) de se mieux connaître.

Les effets bénéfiques de l’utilisation des Energies des Couleurs permettent de rééquilibrer et d’harmoniser la totalité des composantes psychologiques ou psychiques de l’ « individu ».

Chaque couleur ayant sa propre longueur d’onde et sa propre fréquence  l’énergie des couleurs peut selon le choix effectué soit nous relaxer soit nous stimuler.  S’ « immerger » dans une couleur ou s’en imprégner peut vous amener à atteindre le but souhaité.

Les couleurs font partie de notre vie.  Mais avant d’en utiliser les bienfaits vous devez apprendre à vous connaître.

En résumé, je ne veux en rien discréditer les travaux de Daniel Goleman contrairement à ce que pourrait laisser penser le début de cette contribution.  Je veux néanmoins vous faire passer le message suivant :

« Les Couleurs et les Energies des Couleurs » sont des outils dont les entreprises et plus particulièrement les PME/PMI reconnaissent l’importance.  Leur intérêt réside dans le fait qu’ils s’utilisent de manière NON-VERBALE. »

Les interventions que je réalise – soit en séminaire soit sur site client – permettent de mettre en pratique les aspects positifs de l’ « intelligence émotionnelle ».  Ces interventions  ont un impact réel sur la satisfaction professionnelle, sur la lutte contre l’absentéisme et sur l’implication personnelle à la réussite de tous.  Elles sont un atout pour les Chefs d’Entreprises, principalement de PME/PMI, et leurs collaborateurs directs.

N’hésitez pas à me demander de plus amples informations sur ces séminaires.

Excellente journée,  Muriel Saban


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :